SANT3

Gestion des risques et accréditation des établissements

Lieu
Dates
Durée
Prix
Langue
Clichy, France
Du 18/07/2022 au 22/07/2022
5 jours
2850 euros
Français
Cette session de formation est éligible à l'option [Hébergement compris] au prix de 660 EUR
CONTEXTE

Dans son rapport de 2019, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) met la qualité comme une priorité des politiques des systèmes de santé et de leur gouvernance. Les traitements des risques nécessitent des règles, des techniques, des dispositifs et des procédures. Ils font l’objet d’une démarche d’amélioration continue et d’indicateurs de performance et de suivi de l’établissement de santé mais aussi des décideurs nationaux. La médiatisation des accidents médicaux, les crises notamment celle du COVID-19, l’exigence de la transparence et la judiciarisation des risques liés aux soins notamment médicaux favorisent ces dispositifs. Le malade occupe, lui aussi, une place active. Ses droits, ses actions, ses propositions et son expérience deviennent essentiels pour toute démarche « qualité-sécurité » des soins.  


Pour construire une continuité pérenne du dispositif en question, les acteurs des soins et les leaders concernés ne cessent de promouvoir la normalisation des pratiques, la connaissance et la maîtrise des normes, la collecte et le suivi régulier des indicateurs de performance, des actions correctives et des reconnaissances notamment externes, comme l’accréditation et/ou la certification.


MODULES PEDAGOGIQUES

Perspective – Organisme ou instance accréditrice (national ou international)


  • Clés du succès de la mise en place d’un projet, notion de parcours de soins, intégration des soins, analyse des attentes, des comportements et des relations des parties prenantes (patient, médecin, équipe de soins), éthique, droits et sécurité des patients ;
  • qualité des soins et accréditation des établissements de santé : maîtriser l’approche « Normative » de la performance  par la  qualité et l’approche « adaptative » des acteurs du terrain ;
  • accréditation comme dispositif d’amélioration continue de la qualité (Principes et règles, définition, instances, organisation, moyens, procédures, etc.)

Perspective – établissement de santé dans une démarche d’accréditation


  • 1ère étape : Planifier la démarche qualité - accréditation dans un système de santé, dans un établissement de santé, dans une unité de soins  (Instances qualité dans un système de santé, dans un établissement hospitalier/ de santé, dans une unité de soins) ;
  • 2ème étape : Agir dans une démarche qualité (gestion documentaire d’un système qualité, standardisation des pratiques : les procédures et les protocoles, de la rédaction à l’application - déclaration, évaluation et traitement des évènements indésirables, gestion des plaintes) ;
  • Empowerment des équipes (communication inter-équipes, interprofessionnelle -Hand-off- savoir faire et savoir-être d’un leader - facilitateur qualité) ;
  • 3ème étape : Vérifier,  évaluer et corriger (Boite à outils - questionnaires de satisfaction usagers- plaintes et réclamations des usagers, Indicateurs de performance, médiation, audits – inspections, éducation thérapeutique, développement professionnel continue, etc.) ;
  • Pré visite d’accréditation (comprendre le référentiel et préparer le rapport d’auto-évaluation), Visite d’accréditation, Post visite d’accréditation ;
  • COVID-19, dysfonctionnement du dispositif qualité et sécurité au cours de la crise.
RESULTATS ATTENDUS

 


  1. Renforcer le dispositif qualité, sécurité et accréditation pour mieux répondre aux attentes d’un éventuel programme national d’accréditation, initier la culture de la performance des parcours des soins, de la qualité, de la sécurité des soins auprès des professionnels de soins et expliquer les dysfonctionnements du dispositif qualité et sécurité au cours de la crise COVID-19 ;
  2. Maîtriser le processus de changement de comportements des prestataires et/ ou l’organisation ;
  3. Développer et mettre en œuvre des structures et des mécanismes capables de réduire la confusion, la fragmentation et la discontinuité entre les services / les unités, tout en promouvant le partage d'informations ;
  4. Mettre en place un éventuel référentiel, une organisation et une procédure nationale d’accréditation ;
  5. Développer des actions correctives suite à des auto-évaluations à un éventuel référentiel ou à une règlementation en vigueur et /ou des actions correctives suite a des audits ou inspections périodiques ;
  6. Promouvoir des actions de développement professionnel continu, d’éducation thérapeutique, d’évaluation des pratiques professionnelles par rapport aux pratiques exigibles et prioritaires recommandées par l’ISQUA ou les connaissances factuelles en médecine et/ou en soins ;
  7. Maîtriser toutes les étapes, dans un établissement de santé, d’une éventuelle procédure nationale d’accréditation.

 


PROFILS DES PARTICIPANTS

 Managers et leaders en santé – directeurs, cadres soignants, médecins participant à :


o   un projet ou à une démarche « national(e) ou international(e) » de la qualité, de la sécurité des soins et de l’accréditation (procédure et référentiels) ;


o   un projet ou une démarche qualité, gestion des risques, de certification et/ou d’accréditation d’un établissement de santé ;


o   la gestion d’une crise notamment sanitaire niveau national ou local ;


o   des audits qualité (internes ou externes) et des visites d’accréditation (comme expert ou auditeur qualité-certification).


-    Juristes, journalistes, assureurs et prestataires des services supports aux établissements de santé (exp. informatique, archivage,  catering, hygiène, maintenance etc.)


Les formations suivantes sont également susceptibles de vous intéresser :
SANTÉ
Copyright@2022 - PERSPECTIVE Institut de Formation et de Recherche